Les sites Comparagroup
Accueil > Les mutuelles et assurances santé
Les mutuelles et assurances santé
Envoyer à un ami Imprimer

Les mutuelles et assurances santé

 

Devenant de plus en plus indispensable, dans le contexte actuel où les remboursements pris en charge par l’Assurance Maladie ne cessent de diminuer, la souscription d’une complémentaire santé, mutuelle ou assurance, reste cependant difficile lorsqu’il s’agit d’effectuer un choix tant les offres présentes sur le marché sont nombreuses. Pouvant être divisées donc en deux grandes classes, il convient, tout d’abord, de bien distinguer les mutuelles, régies par le Code de la Mutualité, des assurances, dépendant, quant à elles, du Code des Assurances.

Si les premières consistent dans des personnes morales, de droit privé, à but non lucratif, ayant pour objectif de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour répondre aux besoins sociaux de leurs adhérents, les secondes apparaissent comme un contrat d’assurance traditionnel, comme il est possible d’en souscrire notamment pour les biens que l’on souhaite protéger. Basées sur les grands principes que sont la solidarité, la liberté et la responsabilité, les mutuelles n’ont pas vocation à réaliser des bénéfices, celles-ci n’ayant pas, contrairement aux compagnies d’assurances, d’actionnaires à satisfaire, et ne pratiquent donc aucune sélection liée à l’état de santé de la personne souhaitant bénéficier de leurs prestations.

En revanche, quel que soit le choix fait par le souscripteur, qu’il s’agisse aussi bien d’une mutuelle, ou d’une assurance, le rôle de cet organisme reste le même, à savoir couvrir les risques de dommages corporels, suite à la survenue d’une maladie ou d’un accident, prévoir le versement d’un capital lors d’événements précis, ou d’une indemnisation dans le cas d’une perte de revenus découlant, par exemple, d’une période de chômage, assurer une protection juridique et une assistance dans différentes circonstances, ou encore procurer une caution mutualiste, lors de la contraction d’engagements, par leurs adhérents, visant à améliorer leur logement ou celui de leurs ayants droit.

Bien que les grandes lignes restent les mêmes, les très nombreuses formules aujourd’hui présentes sur ce secteur offrent des caractéristiques extrêmement variées qu’il convient d’étudier minutieusement afin de s’assurer de faire le bon choix en fonction de ses propres besoins, ceux-ci variant notamment beaucoup en fonction de l’âge ou encore selon la composition du foyer.

C’est ainsi que la plupart des grandes enseignes distribuent des solutions permettant d’adapter les garanties au plus près de ses exigences, afin d’être certain de ne payer que le juste prix, offrant ainsi la possibilité d’accéder aux soins, dans les meilleures conditions, sans pour autant dépenser trop, pour se voir rembourser un maximum des prestations sollicitées auprès des professionnels de santé et tout au long de son parcours.

Différents profils ont ainsi été déterminés pour répondre aux attentes des « jeunes célibataires », des « familles », ou encore des « seniors », avec, à chaque fois, pour chacun d’eux, des remboursements accrus dans les domaines les plus utilisés, tels que, par exemple, l’orthodontie, pour les contrats s’adressant à un souscripteur parent d’enfants, ou l’optique, le dentaire et l’auditif, pour les formules plutôt destinées aux personnes les plus âgées. Afin de s’adapter pleinement à toutes les demandes, des options peuvent, bien entendu, être ajoutées, celles-ci venant alors assurer également la prise en charge de médecines non conventionnelles, telles que l’ostéopathie et la chiropractie, les cures faisant aussi généralement partie d’une catégorie à part.

Lorsque le choix a été arrêté, après la réalisation de nombreuses comparaisons, il est alors désormais possible de souscrire une complémentaire santé en ligne, nécessitant pour cela le renseignement de quelques informations, telles que l’identité de l’assuré, son adresse, sa date de naissance, son numéro de sécurité sociale, ainsi que celui de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie à laquelle celui-ci est affilié, et de quelques documents représentés ici principalement par un Relevé d’Identité Bancaire, permettant alors le prélèvement automatique des primes et le remboursement des frais médicaux.

Extrêmement pratiques, la plupart de ces organismes, mutuelles ou assurances, permettent aux malades, grâce au système du tiers payant, de ne faire l’avance d’aucune somme, les montants pris en charge par la sécurité sociale étant versés directement aux professionnels de santé par l’Assurance Maladie, tandis que ceux restants, correspondant donc au ticket modérateur, sont assumés alors par la complémentaire santé choisie, dans les limites prévues au moment de la souscription.

Même les personnes les plus défavorisées, n’ayant pas les moyens financiers pour contracter une complémentaire santé, peuvent bénéficier aujourd’hui, à condition de résider légalement depuis plus de trois mois sur le territoire national, de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire, venant ainsi compléter les prestations de base servies par la Couverture Maladie Universelle, et permettant alors de voir le ticket modérateur pris en charge par celle-ci, de la même manière que, dans une certaine mesure, les dépassements de tarifs, concernant notamment l’achat de lunettes ou bien encore de prothèses dentaires et auditives, et d’être dispensé de l’avance de l’ensemble des frais.

Dans tous les cas, quelle que soit la complémentaire santé souscrite, il est important de rappeler ici que, afin de se voir rembourser un maximum de ses frais médicaux, il s’avère être absolument essentiel de respecter le parcours de soins coordonnés, cette démarche commençant, tout d’abord, par la désignation d’un médecin traitant attitré, devenant alors le principal interlocuteur, pouvant lui-même orienter le malade vers d’autres confrères, pour des examens plus précis, garantissant, dans ce cas-là, au bénéficiaire, la meilleure prise en charge possible, ce qui est, bien évidemment, différent, lorsque ce dernier décide, de son propre chef, de consulter un autre praticien, sans un avis préalable de ce référent privilégié ; à moins qu’il ne s’agisse d’un ophtalmologiste, d’un dentiste ou d’un gynécologue, qu’il est alors tout à fait possible de rencontrer en accès direct spécifique.

Soumis à des règles de plus en plus strictes, afin de réduire les dépenses inutiles et de réussir ainsi à résorber, peu à peu, le déficit de la sécurité sociale qui ne cesse de s’accroître, la prise en charge des frais médicaux reste l’une des préoccupations principales des différents gouvernements qui se succèdent, mais aussi des usagers qui se voient, aujourd’hui, contraints, afin d’accéder aux soins, dans de bonnes conditions, de souscrire une complémentaire santé, mutuelle ou assurance, toujours plus performante, leur démarche se trouvant toutefois facilitée par les nombreuses offres mises à leur disposition, ouvrant accès à des prestations parfaitement adaptées et affichant des tarifs, malgré tout, attractifs.

Actualités

8 décembre 2013

Les petites mutuelles, maillon fort de la solidarité

Les petites mutuelles, maillon fort de la solidarité Une initiative solidaire de mutuelle communale directement menacée par la loi de financement de la sécurité sociale[...]
Lire la suite

19 octobre 2013

Lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière...

4 octobre 2013

La Mutuelle Générale se renouvelle

4 octobre 2013

Le Gouvernement lance un site sur l'IVG et les médicaments

30 septembre 2013

Les mutuelles approuvent la Stratégie Nationale de Santé

Comparatif

Comparez les différents acteurs des mutuelles en ligne en un simple clic

Fiches pratiques

Le fonctionnement des mutuelles et assurances santé expliqué grâce à nos fiches pratiques

Synthèse

Découvrez les forces & faiblesses des mutuelles et assurances santé au sein de notre rubrique synthèse

Lexique

Les termes techniques des assurances santé et des mutuelles n'auront plus de secret pour vous grâce à notre lexique.